Présentation de l’association organisatrice » La Voix de la Côte Bleue »:

Eric Barron, président de l'association "La Voix de la Côte Bleue" est, accompagné de Catherine Macary, de Roland Guissani et quelques autres, l'initiateur, depuis avril 2014, d'un programme pour fêter ce centenaire.
Il a fédéré  avec son association les bonnes volontés de bénévoles, comédiens, philatélistes, écoles, photographes, historiens, écrivains, musiciens, chanteurs et certaines communes.
Il est  l'organisateur des  manifestations qui se sont déroulées à l'Estaque, Niolon, Ensues la Redonne, Carry le Rouet, Sausset .
 Il a obtenu d'avoir, pour l'occasion, le train inaugural Régiolis avec la présence des architectes du CAUE13.

A l’Estaque
Le samedi 17 octobre, le centenaire de la ligne de la Côte Bleue a été fêté avec beaucoup d’enthousiasme en gare de l'Estaque.
L'inauguration a été faite par les élèves de l'école de l'Estaque gare sur un scénario mêlant discours officiel, réactions dans la foule aux propos tenus, présentation des ouvrages d'art de la ligne. Portant des ciseaux dorés sur un coussin doré, le maire a magistralement coupé le ruban tricolore sous les acclamations du public, l'envol de confettis et une "Marseillaise" pleine de vigueur.
Puis le train inaugural de "La Voix de la Côte Bleue"qui a fait un arrêt de 20 minutes en gare de l'Estaque pour assister à la "cérémonie "est parti sous les acclamations du public.
"L'orchestre des cheminots" UAICF, trente musiciens et "l'orchestre des familles" ont créé une superbe ambiance musicale qui s'est poursuivie jusqu'à l'intérieur du Centre Social du Bassin de Séon. Une belle exposition sur l'histoire de la ligne illustrée par de nombreuses photos et reproductions de cartes postales anciennes ainsi que les très intéressants travaux réalisés par les élèves en 2012/2013 sur la gare de l'Estaque et la Côte Bleue y été exposés.
Une collation pour les enfants, puis un buffet dinatoire a été offert par l'association, sur la terrasse,le beau temps étant de la partie.
Environ deux cents personnes ont assisté à cette manifestation. Le service d'ordre composé d'agents de la SNCF, de bénévoles, de membres de l'association organisatrice "La voix de la Côte Bleue", d'institutrices/instituteurs, a été parfait le long des quais. La police municipale a permis une traversée de la rue le Pelletier en toute sécurité.
Le dimanche 18 octobre, grâce au personnel du Centre social, les expositions ont pu être visitées ou revisitées par un public particulièrement intéressé par la gare et la voie de la Côte Bleue.
Ce fut vraiment deux belles journées.